Agalega
A Propos D'Agalega
Géographie
L'atoll d'Agaléga, situé à environ 1 000 km au nord de Maurice, est composé de deux îles : l'île du Nord et l'île du Sud, d'une superficie totale de 2 600 hectares.
L'atoll, qui compte 300 habitants, a pour activité principale la plantation de noix de coco et pendant une longue période, son rôle premier a été d’approvisionner Maurice en huile de coco et en coprah. L'atoll s'appelait autrefois La Perle des Iles à Huile.

Jusqu'en 1975, Agaléga était gérée par le secteur privé. Par la suite, l'atoll a été administré de nouveau par l’Agalega Corporation en vertu de l’Agalega Corporation Act. En 1982, l'Agalega Corporation Act a été abrogé et remplacé par l'Outer Islands Development Corporation Act pour inclure toutes les îles périphériques de Maurice, à l'exception de Rodrigues.

Agaléga est confrontée à ses propres problèmes spécifiques dus à des facteurs tels que la petitesse, l’éloignement, le positionnement géographique, la fragilité des écosystèmes, l’absence de moyens de transport et de communication réguliers, des ressources naturelles inadéquates, l’approvisionnement limité en eau douce, et la forte dépendance des importations en provenance de Maurice. Malgré tous ces défis, de nombreux progrès ont été accomplis au fil des années, en particulier dans le secteur du logement. Le projet immobilier, initié en 1996, a vu la concrétisation de belles habitations en béton. Le logement est exempté de frais de loyer mais une somme de Rs 150 est facturée pour l'entretien.


L'atoll, qui compte 300 habitants, a pour activité principale la plantation de noix de coco et pendant une longue période, son rôle premier a été d’approvisionner Maurice en huile de coco et en coprah. L'atoll s'appelait autrefois La Perle des Iles à Huile.

Jusqu'en 1975, Agaléga était gérée par le secteur privé. Par la suite, l'atoll a été administré de nouveau par l’Agalega Corporation en vertu de l’Agalega Corporation Act. En 1982, l'Agalega Corporation Act a été abrogé et remplacé par l'Outer Islands Development Corporation Act pour inclure toutes les îles périphériques de Maurice, à l'exception de Rodrigues.

Agaléga est confrontée à ses propres problèmes spécifiques dus à des facteurs tels que la petitesse, l’éloignement, le positionnement géographique, la fragilité des écosystèmes, l’absence de moyens de transport et de communication réguliers, des ressources naturelles inadéquates, l’approvisionnement limité en eau douce, et la forte dépendance des importations en provenance de Maurice. Malgré tous ces défis, de nombreux progrès ont été accomplis au fil des années, en particulier dans le secteur du logement. Le projet immobilier, initié en 1996, a vu la concrétisation de belles habitations en béton. Le logement est exempté de frais de loyer mais une somme de Rs 150 est facturée pour l'entretien.



Education
Il existe deux crèches et deux écoles maternelles à Agaléga. En ce qui concerne les écoles primaires, chaque île en possède une. Une fois leurs études primaires terminées, les étudiants viennent à Maurice pour poursuivre leurs études secondaires et vivent avec des parents d’accueil, des membres de leurs familles, aussi bien que dans des foyers. Une école secondaire du premier cycle géré par Medco a été créée en janvier 2008 et propose des classes de Grades 7 à 9. Une section préprofessionnelle a aussi été créée.

Au début de l'année scolaire, la Corporation fournit à chaque étudiant des uniformes, des chaussures, des sacs, et des livres. Une allocation de Rs 1 500 par mois est attribuée à chacun d’entre eux pour les repas pendant les jours de classe..

Infrastructure
L'eau utilisée provient de l'eau de pluie recueillie sur les toits des bâtiments et des puits peu profonds. Depuis décembre 2005, les trois villages d’Agaléga sont alimentés en électricité 24 heures sur 24. L’Outer Islands Development Corporation envisage de réactiver le système solaire existant sur l'île. Une chambre froide pour le stockage des marchandises est également opérationnelle depuis mai 2017.
Les installations téléphoniques ont été introduites uniquement sur l’île du Nord et à présent, seules neuf lignes téléphoniques sont disponibles. Des dispositions sont prises pour étendre le service à l’île du Sud et pour améliorer les installations Internet.
POPULATION
300
Communications Externes
Les îles sont desservies quatre fois par an pour le transport de marchandises et d’autres matériaux. L'avion « Dornier » de la Garde-côte nationale atterrit à Agaléga uniquement en cas d'urgence. La priorité est le resurfaçage de la piste d'atterrissage et la construction d'une jetée pour des facilités d'accostage pour le déchargement de fret.

Activités Economiques
Les îles ont été monétisées en juillet 2002. La MauBank a une succursale à Agaléga. La Corporation gère également deux magasins, un sur chaque île, qui répondent aux besoins des habitants.

La seule ressource disponible sur les îles est la noix de coco. Agaléga, avec ses 2 600 hectares de terres, compte environ 20 000 cocotiers sur une superficie de 500 hectares, soit environ 20% de la superficie totale.

La Corporation s’engage maintenant dans une activité relativement nouvelle, l’exploitation de l’holothurie. Elle mène également, en collaboration avec l'Université de Maurice, un projet sur l'exploitation des algues.

Loisir
Trois centres communautaires, équipés d'antennes paraboliques, permettent aux habitants de recevoir les chaines MBC TV1, TV2 et TV3 ainsi que des programmes à la radio. Chacune des îles comprend également une bibliothèque.


Explore Agalega